Technologie Focus rs

Un contrôle maximum dans les virages

La transmission intégrale Ford Performance (Intelligent All Wheel Drive) associée au contrôle dynamique de la répartition du couple autorise une accélération latérale supérieure à 1 g, ainsi qu’une adhérence exceptionnelle pour une conduite ultra-précise lorsque vous négociez des virages à haute vitesse. Le système s’appuie sur des disques d'embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière, afin de mieux répartir le couple entre les roues arrière, pour une meilleure adaptation au revêtement et aux conditions d’adhérence. Cette technologie intelligente permet aussi de maîtriser le survirage lors des mises en dérive sur circuit.

Prête à prendre la route comme la piste

A bord de la toute nouvelle Focus RS, vous gardez en permanence le contrôle sur le comportement de la voiture sur route comme sur circuit. Une simple action sur un sélecteur vous permet de choisir entre les réglages Normal, Sport ou Circuit. Chaque mode ajuste le système de traction Intelligent AWD, les contrôles d’amortissement et d’assistance direction, l’ESP et l’ABS, ainsi que la réactivité et la sonorité moteur. Sur circuit, vous pouvez sélectionner le mode Drift avec lequel la répartition du couple favorise le survirage pour mieux contrôler vos mises en dérives. Les quatre roues motrices participent à la sécurité de ses occupants tout en contribuant à améliorer son excellent comportement routier.

Contrôlez aussi le réglage des lois d’amortissement

Afin d’optimiser le comportement, vous avez la possibilité d’ajuster les réglages d’amortissement sans lâcher le volant, ni quitter la route des yeux. Grâce à une commande, vous pouvez sélectionner le mode « Base » pour une expérience de conduite de la RS qui préserve le confort sans bannir la sportivité. En optant pour le mode « Sport », le réglage devient plus ferme, pour une meilleure perception de la route. La conduite est encore plus précise, sur les petites routes sinueuses. Le paramétrage de l’amortissement affiché devant vos yeux, en permet un contrôle permanent.

Tous les feux sont au vert….

Sélectionner la position « Launch Control » dans le menu du combiné d’instruments permet de configurer les réglages châssis et moteur afin d’obtenir la meilleure accélération départ arrêté. Il suffit d’enclencher le premier rapport, d’appuyer à fond sur la pédale d’accélérateur et de relâcher celle de l’embrayage pour obtenir une accélération fulgurante. Quelles que soient les conditions de la route, le couple est réparti entre les roues via le système AWD. Il maintient le moteur à sa puissance maximale (en utilisant l’overboost du turbo), gère le système antipatinage et détermine le réglage d’amortissement offrant la meilleure adhérence possible.

Passage de vitesse au moment optimal

Un éventail de systèmes sophistiqués assure que la transmission et le moteur délivrent la meilleure accélération possible en montant les rapports. De plus, le Performance Shift Light (assistance au passage des rapports par signal lumineux) permet, pour chaque vitesse engagée, de visualiser le meilleur moment pour passer le rapport supérieur afin de préserver l’efficience du moteur. Et si le moteur approche de son régime maximum de 6 900 t/min, un signal lumineux commencera à clignoter pour vous en avertir.

Technologie mains libres avancée

Le système multimédia SYNC de Ford vous permet de contrôler votre musique et de passer ou recevoir des appels sur votre téléphone portable en utilisant des commandes vocales simples et directes. Vous pouvez également vous servir de ces commandes vocales pour écouter de la musique depuis une clé USB ou un lecteur MP3/iPod®, ou encore depuis un téléphone compatible Bluetooth®. Le système est tout aussi capable de lire vos SMS à haute voix.

Des phares qui éclairent les virages

Les phares bi-xénon de la toute nouvelle Focus RS ne sont pas seulement esthétiques, ils sont aussi intelligents. En effet, ils suivent précisément la route quand vous tournez le volant, vous offrant ainsi une visibilité remarquable. Ils sont aussi en mesure d’ajuster leurs faisceaux lumineux en fonction de votre vitesse, de votre environnement et des conditions de route. Les sept modes disponibles comprennent des paramètres spécifiquement adaptés à la conduite en ville, à la campagne, sur les autoroutes, mais aussi dans des conditions climatiques défavorables.

Moteur EcoBoost de 2,3 litres d'une technologie avancée

La technologie révolutionnaire du moteur Ecoboost 2,3 litres comprend l'injection directe, la distribution à double calage variable et le turbocompresseur « twin-scroll » (à double entrée). Mis au point et réglé spécialement pour la toute nouvelle Focus RS, il affiche une puissance maximale de 350 ch et un couple maximum de 440 Nm (470 Nm avec l'overboost). Il offre des reprises vigoureuses dans les régimes intermédiaires, tout en conservant une excellente réactivité à bas régime. En outre, la plage de régimes utilisable s'étend jusqu'à 6 800 t/min.

Une transmission sophistiquée pour des changements de rapport éclair

La boîte manuelle six vitesses optimisée permet de tirer le meilleur parti de la puissance du moteur. Le levier de vitesses et le mécanisme revu sont conçus pour des changements de rapport rapides et précis. La transmission comme l'embrayage ont été améliorés avec des éléments plus résistants et durables, afin de supporter le couple moteur supérieur.

Puissance de freinage considérable

Équipée de disques ventilés de 350 mm et d’étriers aluminium monobloc Brembo à quatre pistons à l’avant, la toute nouvelle Focus RS est pourvue du plus puissant système de freinage jamais monté sur un modèle RS. Le système de circulation d’air permet un refroidissement des freins maximal, réduisant les risques de perte de puissance de freinage, même en cas de forte sollicitation sur circuit. Les disques avant bénéficient en plus d’ailettes de ventilation pour un refroidissement amélioré.

Un contrôle précis en courbe

La transmission intégrale Ford Performance (Intelligent All Wheel Drive) associée au contrôle dynamique de la répartition du couple autorise une accélération latérale supérieure à 1 g, ainsi qu’une adhérence exceptionnelle pour une conduite ultra-précise lorsque vous négociez des virages à haute vitesse. Le système s’appuie sur des disques d'embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière, afin de mieux répartir le couple entre les roues arrière, pour une meilleure adaptation au revêtement et aux conditions d’adhérence. Cette technologie intelligente permet aussi de maîtriser le survirage lors des mises en dérive sur circuit.

Moteur EcoBoost de 2,3 litres d’une technologie avancée

Le moteur quatre cylindres Ecoboost 2,3 litres, celui-là même qui équipe la nouvelle génération de Ford Mustang, a été retravaillé et doté de technologies révolutionnaires sur la Focus RS. C’est le cas de l’injection directe, de la distribution à double calage variable et du turbocompresseur « twin-scroll » à double étage. Avec ces réglages spécifiques, la toute nouvelle Focus RS affiche une puissance maximale de 350 ch et un couple maximum de 440 Nm (470 Nm avec l’overboost). Cela permet de disposer de reprises vigoureuses à des régimes intermédiaires, tout en préservant une excellente réactivité à bas régime. De plus, la plage de régimes utilisable s’étend jusqu’à 6 800 t/min.

La griffe RS, l’héritage du sport automobile

Dès la première apparition de la griffe RS, avec l’Escort RS 1600, Ford s’impose à plusieurs reprises au rallye des 1 000 Lacs, à l’East African Safary au Kenya et remporte à quatre fois le RAC British Rally Championship, le Rallye d’Ecosse et le Rallye l’Ile de Man. La RS 1600 a été développée grâce au moteur 1,6L « Kent » 16 soupapes. Appelé BDA, c’était une base mécanique pour la Formule 3. La RS 1600 remporte en 1969 le Championnat d’Allemagne des Circuits, puis devient Championne d’Europe FIA des voitures de tourisme avec Hans Heyer sur la Twin-Cam en 1974. La production de la RS Mk I s’arrête en 1974. Elle est remplacée par l’Escort Mk II. La voiture continue d’être produite avec des améliorations au fil des années, notamment en 1980 où la gamme Escort abandonne définitivement la propulsion au profit de la traction, avec roues arrière indépendantes et moteur transversal coiffé d’une culasse en alliage.